Fizwizbiz

le

URLhttp://fizwizbiz.bbfr.net

Description tirée du forum~ Comme vous le savez déjà, les temps ont bien changé depuis la dernière guerre. Le monde magique a subi un tel traumatisme que les sang purs sont pratiquement devenus les ennemis publics #1 dans l’esprit de beaucoup de sorciers, quand bien même ils n’aient jamais appartenu au groupe de partisans de Vous-savez-qui. Visiblement mis à l’écart, les sang purs sont tournés en ridicule à la première occasion, en société comme dans la presse locale.

Les commerçants sont les premiers à ressentir ce rejet radical de la pureté du sang à travers leurs chiffres annuels, visiblement en chute libre. La crise éclate, les actionnaires se désintéressent à leur tour des marchés et en un rien de temps beaucoup de familles au sang pur se retrouvent ruinées… Une situation dramatique à laquelle Mr Mustard (Thomilius de son prénom), célèbre créateur des friandises Fizwizbiz, a décidé de mettre un terme. En réaction à ces sorciers qui ont tourné le dos à ses produits en raison de sa filiation, le sorcier a pris la décision de venger ses affaires de la seule manière qu’il connaisse : en organisant une plaisanterie.

Le Jeudi 19 Décembre 2011, tous les moldus de Londres ont reçu par hiboux un paquet de Fizwizbiz ensorcelés. Simplets et gourmands comme ils le sont, bien sûr, et si proches de la veille de Noël, la majorité d’entre eux les ont ingurgités un à un. 8 752 320 personnes au total. Ainsi, au matin du 20 Décembre, plus de la moitié de la population londonienne a acquis des pouvoirs magiques, et délaissé son statut de moldu.

Parmi eux, environ 2/3 se contentent de s’étonner devant les nouveaux miracles de leur existence, tandis que le tiers restant, lui, a parfaitement compris ce qui lui est arrivé et se dénote en trois tendances :

Nombre d’entre eux ont très mal réagi à la nouvelle et ont contacté immédiatement leur Premier Ministre pour qu’il prenne des mesures radicales et les débarrasse du démon qui les habite. La conséquence directe de cet événement a été une rencontre entre les Premiers Ministres des deux mondes, qui a abouti à une pression sur le Ministère de la Magie, chargé de rétablir l’ordre naturel dans les plus brefs délais.

D’autres moldus nouvellement sorciers semblent contre toute attente prendre leur sort avec philosophie, et ont même demandé à intégrer Poudlard pour apprendre à canaliser leurs nouvelles capacités. Bien évidemment, notre bien aimé Premier Ministre de la Magie, Noëlin A. Rosenfeld, a accepté pour éviter l’incident diplomatique, au détriment des élèves de l’école de magie qui se retrouvent contraints de tolérer ces nouvelles têtes douteuses parmi leurs rangs. Un décret stipule cependant que seuls les adolescents sont autorisés à se rendre sur la voie 9 ¾ de King’s Cross.

Enfin, un dernier groupe de sorciers principalement composé de petits farceurs a décidé de faire usage de leurs nouvelles prédispositions pour semer la pagaille à Londres, obligeant le Ministère de la Magie à prévenir les fournisseurs d’Ollivanders & cie d’une suspension de fabrication et de vente des baguettes magiques. Cet événement majeur a aussitôt pris place dans les ouvrages d’Histoire de la magie, engendrant des ateliers clandestins de fabrication au sein de certaines familles au sang pur déchues depuis la dernière guerre, qui souhaitent suivre Mustard dans son explosion du système.

Mustard, justement, est depuis activement recherché et de nombreux membres du Département des Mystères tentent de démanteler les ateliers de baguettes magiques, remontant jusqu’aux fournisseurs de nerfs de dragons et de crin de licornes.

C’est ainsi qu’à l’aube de 2012, la situation est complètement inversée : plus personne ne sait véritablement qui est à sa place. Les plaisanteries à Londres sont de plus en plus fréquentes et restent, Merlin merci, relativement bon enfant… Et en ce qui concerne sorciers d’origine, chacun a son approche du problème et accueille avec plus d’appréhension que de sympathie ces nouveaux convertis. Le Ministère de la Magie, quant à lui, est sur le fil rouge et perçoit la conjoncture actuelle comme une immense farce, une tragi-comédie dont ils ignorent encore l’issue. Quoiqu’on en dise, la Grande Bretagne toute entière, tantôt fascinée, tantôt horrifiée, est dans l’expectative d’un nouveau rebondissement dans ce que Rita Skeeter nomme déjà l’Affaire Fizwizbiz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s